Pour l’analyse de votre demande de rachat de crédits, vous devez fournir à l’organisme financier ou au courtier spécialisé des pièces justificatives nécessaires à la constitution de votre dossier. En voici la liste exhaustive, à ajuster en fonction de votre situation personnelle. Fournissez uniquement des photocopies de bonne qualité (pas d’originaux) par mail ou par courrier.

  • photocopie lisible recto-verso d’une pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport)
  • justificatif de domicile (facture d’eau, d’électricité, de téléphone, justificatif d’assurance,…) de moins de 3 mois
  • livret de famille complet (nécessaire de prendre en compte les enfants lors du calcul de l’endettement)
  • contrat de mariage ou de PACS, ou jugement de divorce
  • trois derniers bulletins de salaire
  • bulletin de salaire de décembre dernier
  • contrat de travail si vous avez moins de 2 ans d’ancienneté
  • trois dernières déclarations n°2035 ou trois dernières liasses fiscales si vous êtes travailleur non salarié
  • justificatif de la CAF (caisse allocations familiales)
  • justificatifs des autres revenus (pensions)
  • montant de l’indemnité de chômage et copie de la convention d’indemnisation
  • dernier avis d’imposition
  • 3 dernières quittances de loyer si vous êtes locataire
  • attestation d’hébergement si vous occupez votre logement à titre gratuit
  • 3 derniers mois de tous vos relevés de comptes bancaires
  • titre de propriété et estimation de la valeur du bien par une agence immobilière, avec photos du bien donné en garantie
  • justificatifs de revenus locatifs, taxe foncière du ou des biens loués, contrat de location
  • taxe foncière
  • taxe d’habitation
  • attestation d’assurance multirisque habitation
  • copies des offres de prêts en cours et des tableaux d’amortissement (crédit immobilier et crédits à la consommation)
  • relevés de compte de vos crédits renouvelables et de vos cartes de fidélité avec crédit associé

(intégrables dans l’opération de rachat de crédits)

  • dettes fiscales
  • dettes sociales
  • prêt familial

Destiné à réduire votre taux d’endettement mensuel, le regroupement de crédits est une opération bancaire qui engendre des frais liés au traitement du dossier et aux nouvelles conditions de financement.
Voici les différents éléments à prendre en compte pour calculer le coût de votre rachat de crédits.

1 – crédit immobilier

  • pénalités de remboursement anticipé, équivalentes à 6 mois d’intérêts dans la limite de 3% du capital restant dû. Ces pénalités peuvent avoir été négociées à la signature du contrat de prêt immobilier, voire être supprimées, sauf en cas de rachat du crédit par un autre organisme.
  • frais de mainlevée d’hypothèque : quand une hypothèque garantit le prêt initial.

1 – Frais de souscription

  • frais de dossier : environ 1% du montant emprunté
  • frais de nouvelle garantie : hypothèque sur le bien mis en garanti ou caution.

2 – Frais de courtage

Ils représentent entre 1% et 6% du montant restructuré si vous faites appel au service d’un courtier pour soutenir votre demande.
Cette somme est due uniquement si votre demande aboutit et est finalisée par un contrat de rachat de crédits auprès d’un organisme spécialisé ou d’une banque.
Sachez toutefois que les courtiers sont généralement rémunérés directement par les banques. Leur commission doit figurer sur le contrat.